Carnet de voyage

Carnet de voyage de Gerbeau
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 lieu de communication

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Jeu 2 Fév - 16:26

les dernières nouvelles





je parle pour la juge, j'ai une plainte contre le Hector Very Happy

Citation :
Le conseil du Comté

Aleen (Connétable)
P.A.R.

Lily59 (Commissaire aux mines)
P.A.R.

Flax (Porte-parole)
P.A.R.

Sandreen (Juge)
P.A.R.

Emardeche (Prévôt des maréchaux)
P.A.R.

Matthea (Procureur)
P.A.R.

Vonafred (Comte)
PLPA

Tadek (Capitaine)
PLPA

Renlie (Commissaire au commerce)
PLPA

Leyah (Bailli)
PLPA

Hagos
PLPA

Keyfeya
PLPA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Ven 3 Fév - 7:09

Bonjour,
Bhaaa tu as Matthea comme Procureur


A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Ven 3 Fév - 10:32

Bonjour

Alors je suis d'accord avec toi pour les taxes seulement j'ai dû refaire des calculs moi avec mon boulier Very Happy car le prix du bois n'est pas le même en BA qu'en PA et comme j'ai affaire à un CAC un peu ch....t et le BA a taxé son bois à 3 % je t'en voie le calcul que je vais poster à Renlie mais avant je repasserai te voir si tu as eu le temps de jeter un coup d'oeil et voir tes appréciations
ce n'est pas un travail de Pro comme le tien mais compréhensible je pense quand même
Merci G de ton aide mais là je ne peux pas rester sans répondre suite au tableau de taxes qu'il a publié : 6 % les taxes sur le pain en BA nomé hé ça va pas ça , jusqu'à 20 % je ne sais où !!!



Citation :
Prenons le prix de base du blé à 12 écus, le bois à 4.25 en PA et à 4.50 en BA
les taxes en PA 3 % sur le pain..., en BA 1 % le blé, 1 % la farine , 3 % le bois et 1 % le pain et un salaire de 20 écus pour le meunier et 20 pour le boulanger

Le pain sans taxe en PA
12 blés à 12 écus 12 x 12 = 144

12 farine - 12 blés + 24 écus de salaire du meunierpour 12 sacs moulus 168

6 bois à 4.25 25.50

193.50 + 20 écus de salaire de boulanger 213 50
213.5 : 36 pains vendus en PA sans taxe

Le pain sans taxe en BA
12 blés à 12 écus 12 x 12 = 144

12 farine - 12 blés + 24 écus de salaire du meunierpour 12 sacs moulus 168

6 bois à 4.50 27.00

195.00 + 20 écus de salaire de boulanger 215.00

215.00 : 36 pains vendus en BA sans taxe


Le pain taxé en PA
12 blés x 12 = 144,00
12 farines + salaire du meunier (20/10x12) 24 168,00
6 bois à 4.25 25.50
36 pains ( farine+bois+salaire du boulanger)20 213.50 x 3 % de taxe = 219.90

Montant de la taxe sur 36 vendus en PA = 219.9 - 213.50 = 6.40



Le pain taxé en BA
12 blés à 12 écus = 144.00 + 1 % de taxes = 145.44
12 farines + salaire du meunier 24 169,44 + 1 % de taxes = 171.13
6 bois à 4.50 27.00 + 3 % de taxes = 27.81
36 pains (farine+bois+salaire du boulanger) 20 218.94 + 1 % de taxes = 221.12

montant de la taxe sur 36 pains vendus en BA =
1.44 sur le blé +1.69 sur la farine
0.81 sur le bois + 2.18 sur le pain soit 6.12


Conclusion

Le pourcentage de la taxe sur le pain ( produit fini ) en BA est de 2.84 %
Le pourcentage de la taxe sur le pain ( produit fini ) en PA est de 3 %





A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Ven 3 Fév - 12:08

Secoue son trousseau de clés

Je les ai retrouvées, j'ai dû faire un bugg Embarassed

j'ai oublié RAS ce matin à Sarlat


A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 4 Fév - 9:14

Bonjour

Bha ça semble bon (*), mais j'aurai, pour ma part gardé le meme prix pour le bois car je sais pas le prix officiel en BA comme en PA (ça dépends des villages.
(*) sauf peut etre des "=" qui manquent.

Par exemple
Citation :
12 farines + salaire du meunier (20/10x12) 24 = 168,00
au lieu de
Citation :
12 farines + salaire du meunier (20/10x12) 24 168,00




A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 4 Fév - 10:23

Bonjour

C'est jolie une tête de linotte non ? Razz

oui faudra que je surveille ma ponctuation tu as raison , et éclaircir mes écrits bounce

J'en ai ras le bol de Sarlat, je te passe les discussions en permanence comtale et je reviendrai plus tard, je dois répondre car pour moi 5 +5+5+5 ne fait pas 20 % mais je crois 11 à 12 % et ce sera mon dernier mot,


Citation :


Prunelle1



Inscrit le: 05 Sep 2008
Messages: 225

Posté le: 03 Fév 2012 17:22 Sujet du message:
Prunelle s'était installée sur un siège qui lui tendait les bras, boulier en main, un parchemin sur les genoux se mit à y aligner des chiffres avec son fusain qu'elle avait sorti de sa besace

Sire Renlie montrant le tableau du doigt





les taxes ne s'ajoutent pas mais se multiplient dans les produits finis. Dans le tableau de pourcentage de taxes que vous nous montrez tout laisse à croire que, prenons le BA que vous avez cité en exemple, ce comté taxerait au final son pain à 6 % alors que son taux de taxation du pain, au final est en réalité de 2.84 %

Blé 1% + farine 1 % + bois 3% + pain 1 % = 6 % nan c'est Faux pas 6 %


Prenons le prix de base du blé à 12 écus, le bois à 4.25 en PA et à 4.50 en BA
les taxes en PA 3 % sur le pain..., en BA 1 % le blé, 1 % la farine , 3 % le bois , 1 % le pain et un salaire de 20 écus pour les meuniers et 20 écus pour les boulangers.

-------------

Le pain sans taxe en PA

12 blés à 12 écus 12 x 12 = 144

12 farine - 12 blés + 24 écus de salaire du meunierpour 12 sacs moulus 168

6 bois à 4.25 25.50

193.50 + 20 écus de salaire de boulanger
213 50
213.5 pour 36 pains vendus en PA sans taxe

------------

Le pain sans taxe en BA

12 blés à 12 écus 12 x 12 = 144

12 farine - 12 blés + 24 écus de salaire du meunierpour 12 sacs moulus 168

6 bois à 4.50 27.00

195.00 + 20 écus de salaire de boulanger 215.00

215.00 pour 36 pains vendus en BA sans taxe

-----------


Le pain taxé en PA

12 blés x 12 = 144,00
12 farines + salaire du meunier (20/10x12) 24 168,00
6 bois à 4.25 25.50
36 pains ( farine+bois+salaire du boulanger)20 213.50 x 3 % de taxe = 219.90
Montant de la taxe sur 36 vendus en PA = 219.9 - 213.50 = 6.40

---------

Le pain taxé en BA

12 blés à 12 écus = 144.00 + 1 % de taxes = 145.44
12 farines + salaire du meunier 24 169,44 + 1 % de taxes = 171.13
6 bois à 4.50 27.00 + 3 % de taxes = 27.81
36 pains (farine+bois+salaire du boulanger) 20 218.94 + 1 % de taxes = 221.12
montant de la taxe sur 36 pains vendus en BA =
1.44 sur le blé +1.69 sur la farine
0.81 sur le bois + 2.18 sur le pain soit 6.12

--------------

Conclusion

Le pourcentage de la taxe sur le pain ( produit fini ) en BA est de 2.84 %
Le pourcentage de la taxe sur le pain ( produit fini ) en PA est de 3 %

----------


Pour info, rares sont les comtés qui taxent les salaires.

Pour les impôts fonciers à Sarlat, merci à Gerbeau qui a pû mettre en place cet avantage grâce à sa bonne gestion de la mairie.

Des comtés dont le bilan est équilibré sont en discussion pour, ou modifier les taxes ou, supprimer les impôts fonciers, quand le PA , qui a un bilan positif, prendra-t-il une décision pour alléger nos impôts ? Merci de m'écouter et de m'entendre.


Robins " un conseiller comtal "

Citation :
Posté le: 03 Fév 2012 18:23 Sujet du message:
Robins écoute les chiffres annoncés par Dame Prunelle, les chiffres un art presque.

Dame Prunelle, je ne voudrais intervenir en place de sa Grâce Renlie, mais dans votre exemple, il y a déjà un petit truc qui ne va pas, vous comparez deux situations en ne prenant pas le même salaire d'un coté comme de l'autre, ni le prix du bois d'ailleurs.
Ensuite vous taxer ce salaire de 3% (chose qui n'est pas appliquée) chez nous et seulement que d'1% au BA.
Déjà avec des données ainsi c'est sur que nous n'allons pas avoir le même résultat.


Citation :
Posté le: 03 Fév 2012 18:40 Sujet du message:
Sur le départ, Renlie entendit Prunelle renchérir une énième fois.

Dame Prunelle, votre calcul est certes détaillé, mais pas forcément juste. Le principe des pourcentages veut qu'il s'additionnent en formant des chiffres plus élevées, de mémoire, 10%+10%, on obtenait dans les 21%.
Et à chaque étape les artisans revendent en arrondissant aux 5 deniers supérieurs, ce qui dans le cadre du BA augmente encore la note, à coups de 12 articles par ci, 6 par là. Avec des arrondis supérieurs à au moins 2 ou 3 deniers près, on ne sera pas loin de gagner 1 écu complet de taxes sur votre calcul, qui s'en trouve complètement faussé.

C'est un peu facile de ne pas tenir compte des décimales quand elles sont multipliées par autant, d'autant que vous ciblez encore une fois l'exemple qui vous arrange bien, délaissant ceux frappant de vérité.

Là dans votre exemple, vous ajoutez la taxe à une masse de 36 pains, alors qu'ils sont taxés individuellement.
Résultat, 1 denier d'écart du à cette erreur de calcul:
213.50+3%=219.90/36=6.19 TTC la miche

213.50/36=5.93+3%=6.18 TTC la miche

Voici comment on retrouve 36 deniers, faisant passer les 6.40 de taxe à 6.04 de taxe globale, soit moins que le BA. Et encore tout ça sans tenir compte d'une taxation des salaires en BA, et encore moins des taux d'imposition. Vous voyez, jouer avec les chiffres, tout un art...

Quoiqu'il en soit, je constate que vous avez pris l'exemple le plus bas du tableau, et qu'on n'arrive à peine à égaler nos faibles taxes. CQFD, merci!

Je serai curieux de voir vos calculs pour tous les chiffres en rouge, parce que même sans additionner toutes les taxes, on est déjà largement au-dessus de ce qui se pratique en PA en n'en prenant qu'une ou deux dans la chaine. Essayons d'avoir l'honnêteté intellectuelle de le reconnaitre.

Enfin bref, je pense avoir démontré le principal, m'entende qui veut. Pour le reste, j'ai annoncé quelques modifications, je m'y tiendrai, ça sera l'objectif pour ce mandat. Le PA est loin d'être sorti des difficultés, et pour rappel, la guerre n'est pas terminée, les principes de prudence et de précautions restent de mise.

Pour rappel: nos impôts ont été allégés à la base, là où les autres ont tapé dur pour se refaire.
Résultat: le PA se porte bien 6 mois plus tard, les périgourdins paient l'impôt raisonnable et vivent confortablement, là où ailleurs c'est la faillite, avec des impôts démesurés. Notre recette fonctionne, je vais continuer de la suivre en aménageant les points annoncés et en envisageant les prochains investissements.


(rédigé en même temps que Robins, je ne reprends pas, d'autant qu'il axe sur d'autres arguments complémentaires.)

Prunelle

Citation :

Posté le: 03 Fév 2012 21:51 Sujet du message:
Messire Robins je suppose que vous parlez des salaires des meuniers

J'ai pris les mêmes salaires d'un côté comme de l'autre 20 écus pour les boulangers et 20 écus pour les meuniers.
mais comme les meuniers ne peuvent travailler que 10 sacs de blé par jour et qu'il faut 12 sacs farine pour cuire une fournée de pains j'ai donc dû leur mettre un salaire supplémentaire pour les 2 sacs correspondant au temps nécessaire que les meuniers ont dû passer pour les moudre soit 24 écus .

le prix du bois en BA , pourquoi 4.50 tout simplement parceque le prix du bois en BA est pluc cher que le Bois en PA. j'ai voulu être le plus juste possible de la réalité mais si j'aligne les prix des bois, soit 4,25,le prix du bois bloqué en PA la taxe ponctionnée dans le BA passerait à 2.82 % les taxes du BA seraient de 6, 07 au lieu de 6, 12. sur une fournée de pains.(36)

Les salaires sont taxés en PA de 3 % au bout de la chaine
en BA ils le sont au même tître et en même temps que la farine et le pain [/b]




Prunelle s'adressant à Sire Renlie



Que ce soit dans le BA ou le PA les artisans revendent en arrondissant de la même façon

prix de vente d'un pain sur le marché en BA : 5.95 x 2.84 %de taxe soit 0.1689 arrondi à 0.17 x 36 = 6.12 de taxes

prix de vente d'un pain sur le marché en PA : 5.95 x 3 % de taxe soit 0.1785 arrondi à 0.18 x 36 = 6.48 de taxes même pas à 6.40 mais à 6.48 en détaillant les ventes.

Sire Renlie quand vous affichez en grand sur la halle les taxes pratiquées ailleurs
on ne peut que trouver formidable le prix du pain en PA.
d'après votre tableau le prix du pain en PA 6 écus x 3 % = 6.18 TTC
en limousin 6 écus x 16 % = 6.96 TTC
en BA 6 écus x 6 % = 6.36 TTC
Bourgogne 6,écus x 1 % = 6.06 TTC
En Champagne 6 écus x 20,00 %= 7.20 HT
En Guyenne 6 écus x 10,00 %= 6.60 HTC

Dans mon calcul j'ai démontré que les taxes ne sont pas de 6 % dans le BA comme vous l'affichez mais de 2.84 %

c'est faux ce que vous affichez ,

Pour les chiffres en rouge comme le Limousin un Comté si peu peuplé, qui s'est vu piller son marché ne taxe pas son pain à 16 %
Le BA, démonstratation est faite
La Champagne s'est faite prendre son château à maintes reprises et ne taxe pas à 20 %
et je ne pense pas que la Guyenne taxe son pain à 10 %

on peut parler de la Bourgogne avec 1 % de taxe, la Gascogne qui ne taxe pas et d'autres Comtés également.

oui c'est vrai les Périgourdins paient leurs impôts directs et indirects, sans rien dire ,
on ne peut plus se faire entendre, on a plus notre mot à dire, plus de débâts, plus d''AP j'aimerais que des économistes viennent se pencher sur le tableau que vous affichez ....

c'est de la fausse information que vous faites


Renlie

Citation :
Posté le: 03 Fév 2012 22:48 Sujet du message:
De la fausse information alors que vous avez tout en main, que ça soit le bilan complet, l'inventaire, et un comparatif avec les autres duchés? Moi je vois surtout une mauvaise fois navrante, puisque vous n'êtes pas capable d'admettre qu'ailleurs les taxes s'accumulent et se cumulent, là où elles sont ciblées et faiblement pondérées chez nous. Cette publication a été faite par souci de transparence totale, chose que je n'ai jamais vu faire ailleurs, et pour cause. Y a un ou deux exemples dont vous parlez, ceux qui rendent les marchandises à un prix final identique au notre, même pas inférieur, mais les autres? Je serais vraiment curieux de connaitre celui pour la Champagne, ou encore mieux le Limousin et la Guyenne, ces chers voisins qu'on envie soi disant.

Vous auriez préféré 5+5+5+5 que 20 au final? Vous m'excuserez d'avoir vulgarisé pour que tout un chacun visualise la chose de façon plus évidente...
Vous croyez vraiment que les gens ne verront pas cela de la même façon? Il n'y a jamais que vous pour ne pas comprendre l'évidence, que vous pour vous plaindre, alors de grâce, ne vous faites pas porte parole d'un groupe monomembre, c'est vraiment donner de l'importance à un mouvement qui n'a pour but que la contestation pour sa gamelle, rien d'autre.
Il faut définitivement que vous sortiez de votre vision à oeillière où vous contestez au nom de tous, sur base de votre bourse, parce que mon rôle n'est pas de soigner votre bourse, mais celle du PA et de TOUS ses habitants, selon un shéma logique et équilibré au mieux. Navré que cela ne rencontre pas vos attentes à 100%, mais c'est là la difficulté de faire de la politique et à fortiori de l'économie, c'est de trouver un compromis où tout le monde s'y retrouve, et tout le monde fait des concessions...

Jusque là, on vous entend, et on vous laisse répéter la même rengaine depuis des mois, et vous osez venir crier à la censure? Y a pas de débat là, juste une sourde qui n'arrêtera pas de marteler ses théories qui ne resteront jamais que théories contestataires. Vous voulez agir? Faites, présentez vous, proposez, c'est toujours pareil, à ce stade là, y a plus jamais personne...

Je ne comprendrai jamais qu'on voit l'herbe plus verte ailleurs et qu'on ne se rende pas compte de la chance qu'on a de vivre en PA, et c'est un immigré qui vous le dit. L'herbe des voisins, très peu pour moi, mais je conçois qu'elle puisse plaire à d'autres, tous les gouts sont dans la nature. D'ici là, j'arroserai et je bichonnerai notre herbe tant que j'en ai la responsabilité, et visiblement, c'est pas fait pour déplaire aux électeurs, du coup, je continue!


Citation :
Posté le: 04 Fév 2012 00:08 Sujet du message:
Robin écoute les dires de Renlie, de Dame Prunelle à nouveau ceux de Renlie.
Je reste bloqué sur les exemples de la charmante Dame.

Dame Prunelle, vos yeux sont certes envoûtants, mais si nous revenons aux chiffres que vous annoncés, il y a tout de même de grossières erreurs, je ne voudrais pas être offensant.
Mais vraiment !! Vous dites avoir démontré que 2.84 est le chiffre de la taxe en PA ?

Reprenons le tout si vous voulez bien, Messire Renlie annonce un chiffre additionné des taxes, Et vous-même vous dites que cela s’additionne pas, alors oui vous avez raison dans la mesure où le chiffre des pourcentages est un décimal, et si on peut lui conférer un statut apparent de nombre il en a pas les qualités.
Tout en sachant que de les cumuler (allant au plus rapide), comme l’indique notre Cac, est très bien résumé, par le 10+10 = 21 est juste, cela donne toujours un peu plus et pas moins comme vous essayé de nous le démontrer.

Car je suis navrée de vous le dire, mais votre exemple est hélas, parsemé d’erreurs.
Déjà dans un premier temps, la taxe que vous payer sur les matière premières comme le blé, le bois en BA va bien se cumuler car le boulanger paye la taxe et son produit en final est retaxé de nouveau donc le quidam achetant la miche, on parle bien du quidam qui l’achète pas du boulanger qui la revend, va donc payer de la taxe sur de la taxe, le contraire de chez nous…
Vous voyez un peu…

Laisse Dame Prunelle réfléchir avant de reprendre.

Vous calculez une taxe sur les salaires, un peu aléatoirement je dirais, sachant que dans les deux Contrées qui vous servent d’exemple il n’y a pas de taxes sur les salaires, c’est la marge bénéficiaire que souhaite s’accorder l’artisan ce qui a rien à voir du tout…
J’ai toujours trouvé inapproprié de parler salaire là où il y a bénéfice.
Et un bénéfice est toujours a calculer après les taxes pas avant comme vous le faites.
Car si l’on se fit à vos dires, le PA ce trouve afflué d’un 3% sur une prétendu taxe salariale, là ou il n’y a rien et le BA d’un 1%. Ce qui n’a pas de logique pour l’exemple et encore moins financèrement parlant.


Leyah

Citation :
Posté le: 04 Fév 2012 05:21 Sujet du message:
Et de s'assoir pour assister au spectacle, en croquant une noisette.
La migraine guettait la , un touuuttt petit peu , pour finir par se racler la gorge

Dites messieurs ... pourquoi entrer dans les élucubrations de la dame ?
Reprenez donc juste ceci , je cite
Prends son papelard ou elle a pris quelques notes
" Des comtés dont le bilan est équilibré sont en discussion pour, ou modifier les taxes ou, supprimer les impôts fonciers, quand le PA , qui a un bilan positif, prendra-t-il une décision pour alléger nos impôts ? Merci de m'écouter et de m'entendre. "

Et de se tourner vers Prunelle
Des comtés sont en discussion pour modifier les taxes ou alléger les impôts fonciers, d'accord, être en discussion ne veut pas dire prendre la décision.
La discussion existe en PA aussi, si si .. je vous assure.

Alors pour vous répondre sur le "quand" , quand la situation du PA sera confortable assez. Ce n'est pas parce que le bilan est positif que le comté est sorti d'affaire
60 000 de moyenne ne veut pas dire que le comté est riche, pour qu'il soit en situation confortable, il faudrait le double, minimum.
Alors certes ca prend du temps, parce qu'on préfère ne pas mettre le couteau sous la gorge des gens, mais si vous voulez qu'on aille plus vite on peut aussi.
Ca donnerait, taxes fonctieres a 15 partout, taxes sur le marché a 9 partout , taxes sur les salaires, le blé à 11 maximum et j'en passe et des meilleures, en sachant que pour bien faire il y a des travaux sur la mine d'or a faire, qui correspondent a un investissement de 25 000 écus au bas mot, que l'état de guerre n'est pas encore terminé, qu'il peut parfaitement arriver que nous soyons obligés de débloquer des fonds en urgence pour assurer votre sécurité aussi , et Doué sait que ca bouffe une armée.

Chère Prunelle, vous voulez être écoutée, vous voulez voir baisser les taxes et impôts de manière significative , c'est logique j'en conviens, mais dans vos théories bien différentes de la pratique, vous devriez inclure toutes les cultures, toutes les échoppes, parce que nous savons tous que vous possédez culture de maïs et boulangerie. Vous devriez inclure le fait également que l'argent se trouve indubitablement chez les particuliers, qu'un comté fort n'est pas fait de la richesse des gens, mais bien de ses coffres , que si nous devions agir au cas par cas, en fonction de qui s'est regardé le nombril le matin dans son miroir, et non au nom de la collectivité, nous en serions encore au stade ou on se demanderait comment payer le salaire des mineurs chaque dimanche.

Vous devriez également prendre mesure, que nous ne pouvons décemment priver de ce revenu le comté, qui partirait sans nul doute dans une nouvelle spirale négative à l'heure actuelle, et qui plus est, a favoriser d'abord quelqu'un a ce niveau ce serait les mairies.

Pourquoi ? Parce que pour qu'une économie tourne correctement dans un comté, il faut que non seulement le comté soit fort, mais les mairies aussi . Maintenant que le comté peut doucettement penser a reprendre son role de centralisateur commercial, nous passons a l'étape suivante.

Désolée chère Prunelle mais vos cochons devront encore attendre un peu avant de voir du maïs leur être fourni sans décimale non arrondie.

Bonne lecture

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 4 Fév - 11:09

Ce ne serait pas toi le nouveau censeur de la halle de Sarlat ! Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Dim 5 Fév - 10:43

Bonjour

Renlie il me prend la tête. cheers
Normalement dans 10 jours je serai en PA et je pourrai tous lire.


Et non c'est pas moi le nouveau censeur Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Dim 5 Fév - 11:45

Bonjour

Pour le censeur ok, j'ai eu le droit à un MP du censeur, Renlie aussi , la raison en deux mots :

j'avais posé ma question à Renlie sous le chêne au sujet du bilan et comme il ne me répondait pas au bout de deux jours j'ai pensé qu'il ne le ferait pas ( Sandreen était venue le rechercher entre temps ) j'avais posté sous le chêne pour profiter des lieux pour remercier le Comte d'avoir publié un bilan.Voyant que je n'avais pas de réponse, pas encore démontée Very Happy je suis allée mettre la question à la permanence comtale
et là ( hrp, je me suis faites eng.... le joueur Renlie n'est pas à ma disposition et patati et patata parceque soi-disant je postais partout - toujours Hrp je me suis excusée en disant que comme il avait l'habitude de me répondre dans les heures voir les minutes qui suivaient je suis venue poster en permanence comtale pour avoir une réponse )
et maintenant j'en ai 4 sur le dos ...

Tu liras ce qui se passe dans le Comté à ton retour

à mon Avis Von s'en fout il a d'autres chats à fouetter ......

A plus tard

Bonne journée et bon app.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Lun 6 Fév - 7:51

Bonjour


Pour info, Cerise m'a retiré l'accès au conseil Municipale de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Lun 6 Fév - 8:31

Bonjour

Désolée G pour ton éviction du conseil municipal - vengeance quand tu me tiens Embarassed

Demander une explication à Von !!! une idée je ne sais pas je te passe les dernières interventions à la permanence comtale

tu as accès à notre marché normalement je crois par le lavabo , pas aujourd'hui puisque tu es sur un noeud hier soir le maïs était à un prix exorbitant 3.60 et ce matin plus de maïs, les poissons pareil, quelques uns qui se baladent sur le marché bref c'est Cerise qui gère ...





Citation :
Posté le: 05 Fév 2012 07:49 Sujet du message:
Passant par là, au cas où une conversation pourrait l'interesser, Sandreen tomba sur les sempiternelles revendications de Prunelle, puis les explications de Robins et du Cac et enfin celle de Leyah, elle allait partir quand finalement elle revint sur ses pas

Vois tu Prunelle, je suis d'accord avec toi, le PA gagne plus que le BA, environ un denier par miche vendue

reprenons le calcul si tu veux
chez nous facile, pas de taxe sur le blé, la farine et le bois
salaire du meunier 20 écus, blé à 12, farine 14, bois 4.25
donc la miche à 5.95 car rapellons le à 5.93 le boulanger saura pas faire, soit un salaire boulanger de 20.70

et ce qui nous interesse 0.18 de taxe par miche pour le comté avec une miche à 6.13 ttc.

Passons chez les auvergnats
le sac de blé à 12.12 ttc donc 145.44 d'achat pour le meunier mais il devra mettre ses sacs de farine à 14.15 ht parce que pareil 14.12 impossible
les sacs de farine couteront donc 14.29 pièce au boulanger, donc pour se dégager un bénéfice de 20.31 il devra mettre la miche de pain à 6.10 ht
ajoutons la taxe de 1% soit 6.16 la miche

Alors oui Prunelle avec 1.44 sur le blé 1.68 sur la farine 0.81 sur le bois 2.16 sur le pain, le BA touche 6.09 de taxes sur 36 miches là où le PA en touche 0.39 de plus.
Alors oui Prunelle je trouve ça plutot bien que le PA touche 1 denier de plus sur une miche à 3 deniers moins chère !!
ça c'est de la gestion



[b]Leyah


Citation :
Posté le: 05 Fév 2012 07:58 Sujet du message:
Ecoute de l'ancienne mairesse de Sarlat, puis moue réfléchie, index posé sur le coin des lèvres, signe d'une grande réflexion et surtout prete a sortir une phénoménale connerie.
Haaaaaaan je sais ! Pour sauver les cochons de Prunelle .... Taxons le roulage de patins !
Haussant les épaules
Bah quoi ...
_________________

Prunelle

Citation :
Posté le: 05 Fév 2012 19:22 Sujet du message:
Bien, nous voilà d'accord sur un point Sandreen, nos taxes sont plus élevées qu'en bourbonnais.

Ce que j'ai dénoncé depuis le début de ce débât c'est la publication du taux de taxation des comtés qui laisse à faire croire que ces comtés taxent plus que le PA et de façon très excessice et c'est une fausse information.
passant devant ce tableau et le lisant tout un chacun peut se dire , "bah en PA on est pas beaucoup taxé quand on voit le bourbonnais qui taxe à 6 %,, la Champagne à 20 % et en PA à 3 % seulement", mais j'ai démontré que le Bourbonnais taxait moins que le PA et que l'on ne calculait pas en ajoutant les taxes, la Champagne ne taxe pas à 5 + 5 + 5 + 5 = 20 % mais de la même façon que je l'ai démontrée pour le Bourbonnais la Champagne taxe son pain à 12 % et ainsi de suite pour les autres comtés .....

Oui c'est de la gestion que vous faites Sandreen , mais votre politique est une politique inflationniste, l'inflation est, pour l'instant encore, maîtrisée par certains boulangers et meuniers qui eux aussi font de la gestion et des concessions.
Je n'aurai pas l'occasion de débattre sur ce point car je préfère quitter le débât qui glisse sur une pente que je n'emprunterai pas et je prends désespèrement le baillon que l'on me tend.


Et joignant son acte à sa parole, prend son boulier, son fusain, sa besace et part à d'autres occupations en saluant d'un signe de la tête

Renlie

Citation :
Posté le: 05 Fév 2012 23:04 Sujet du message:
Entendant Prunelle s'en aller, vexée.

Politique inflationniste? C'est la meilleure celle là, pour 1 à 3% de taxe... Que dire des boulangers qui raflent la farine et en font grimper les prix pour s'assurer le marché unique du pain? C'est de la politique inflationniste et visant à déstabiliser toute une économie de marché, tout ça à l'échelle d'un seul homme, mais nous sommes les inflationnistes?

Eclate de rire.

Ha franchement merci Prunelle, faut avouer, vous êtes drôle, refuser autant l'évidence par autant de démonstrations diverses, et conclure en noyant le poisson par un vulgaire "vous êtes de dangereux inflationnistes", chapeau beau, fallait oser. Allez, je vais boire un verre à votre santé, vous l'aurez bien mérité!

Se tournant vers Sandreen, Leyah et Robins: Tournée de calva!
Voilà, bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Mar 7 Fév - 9:35

Bonjour

Mardi 7 février

RAS

Bonne lecture

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Mar 7 Fév - 10:57

Hello

Malheureusement avec les " comptables " c'est comme les ânes....................... que des bourriques.

Pour ma part il y a environ 2ans (depuis que je ne suis plus Maire) que je dis que les bléiculteurs se font des Coui....heuuuu des Matelas en OR…. (mais je le disais étant Maire) Le blé devrai être entre 10.50 et 11 écus… en PA mais bon Sandreen n'a pas suivi seul renlie m'a dit c'est vrai … mais n'as rien fait non plus.
Alors un peu Ras le bol.

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Mer 8 Fév - 8:28

Bonjour,

Juste pour faire Baver les cochons Sarladais Laughing ce matin sur le marché de Chateauroux

Citation :
08-02-2012 06:50 : Vous avez acheté à Huber59 1 miche de pain pour 5,86 écus.
08-02-2012 06:50 : Vous avez acheté à Aphrodite31 1 sac de maïs pour 2,98 écus.

Le tout TTC
Citation :
Miches de pain:1,0%
Sacs de maïs:1,0%

Bonne journée..à plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Mer 8 Fév - 9:14

Bonjour

je pourrais te dire RAS mais non, adjointe au maire de Sarlat " Sandreen "

As-tu lu au château " Office Comtal de la citoyenneté - " ? je crois que ça te concerne, mais ne fais pas une attaque, prends des tisanes, ne rentres pas malade, tu auras besoin de toutes tes forces bounce

Quant à moi, je vais redemander une baisse sur la taxe du pain de 1 % et comme toujours demander la taxation des produits de luxe, question de principe, de diplomatie, tous les comtés taxent les produits de luxe c'est une question de justice envers tous,
Ce n'est pas le moment de laisser tomber cette revendication alors que je viens de passer le niveau 4 mais chuttttt je les attends .

A plus et à Bientôt dans le PA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Mer 8 Fév - 9:58

J'ai apperçu le " Office Comtal de la citoyenneté - " cheers j'ai meme vu qu'il me manque des mandats ... mais à part utiliser quequ'un à une tache inutile .. je vois pas à quoi ça sert!!!!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Jeu 9 Fév - 7:14

hello
Les jours se suivent mais ne se resemble pas:
Ce matin sur le marché de Gueret pas le moindre sac de Maïs.


Bonne ambiance en PA au bureau des embauches des fonctionnaires, c'est le grand amour entre Leya et Lubna Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Jeu 9 Fév - 9:09

bonjour

Espérons que le chemin du retour se fera mieux qu'à l'aller dans le Limousin ,

RAS aujourd'hui

Un nouveau post-it s'est ouvert en gargote sur l'AP mais je ne te communique pas tu auras de la lecture en rentrant

Oui j'ai vu les zamours de Lubna et Leyah , feuillon à suivre , gloire et beauté Very Happy



Citation :
mais à part utiliser quequ'un à une tache inutile .. je vois pas à quoi ça sert!!!!!! lol!

à NUIRE ...G

Bonne journée

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Ven 10 Fév - 11:09

Bonjour

RAS à Sarlat

Pb de LP, mais comme il y a un traité de coopération judiciaire entre le Limousin et le PA avant de te mettre en prison des renseignements sur toi seront pris, tu n'as rien à craindre sauf devoir rester une journée ou deux de plus à Roche , j'espère que tu as de quoi te nourrir !

Bonne journée

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Ven 10 Fév - 12:18

lol!

Mais je ne crainds rien je charme le douaniere: hihi

Voici mon courrier reçu

Citation :
Expéditeur : Kiboki
Date d'envoi : 09/02/2012 - 18:45:13
Titre : Douane
Bonjour,

La trève instaurée entre les différentes parties belligérantes permet une ouverture partielle des frontières aux conditions ci dessous énumérées :

- Tout ressortissant étranger aura devoir de se présenter au douanier afin de décliner nom, identité, appartenance territoriale, ainsi qu'un itinéraire précis des lieux qu'il traversera et la durée prévue de son séjour.

- Tout ressortissant étranger ne se pliant pas de bonne grâce à cette première règle établie pourra se voir mis en procès de facto selon le bon vouloir des instances judiciaires qui pourront aller jusqu'à prononcer un bannissement en règle. De même tout ressortissant étranger (ou non) dont le comportement pourrait paraître suspect, voire dangereux pour la sécurité du Limousin se verra traduit en justice de façon préventive et obligé de quitter les terres limousines dans les 48 heures sous peine de se voir infliger une peine exemplaire.

- Tout ressortissant étranger ne pourra sous aucun prétexte répondre aux embauches en mairie, ni même exploiter les productions locales.
Il devra de fait rendre service à la province du Limousin et Marche en maniant la pioche dans les mines ou carrières limousines, ce, afin de montrer sa bonne foi, mais aussi en remerciement de l'hospitalité qui lui est offerte.

C'est à ces conditions rigoureuses que le ressortissant étranger pourra traverser les terres limousines en toute quiétude.

Je vous souhaite de poursuivre agréablement votre voyage et reste à votre disposition pour répondre à vos questions.

Cordialement,

Kiboki
Douanière et Maire de Guéret


Et ma réponse de ce matin:

Citation :
Pour faire suite à votre pli reçu hier soir
Je me présente Gerbeau de Sarlat et je voyage seul, j'ai entamé un voyage d'études il y a bientôt un mois pour compléter mes études en théologie et voie de l’église .

Je suis passé dans votre Comté ou Dame Maylyne, Sergente et Douanière de la Maréchaussée de Ventadour m'a envoyé un pli le 17 du mois de janvier. A l'époque je partais vers la Champagne et la Normandie , et me voici de retour pour rejoindre mon PA.

Je ne fais que traverser votre Comté , ne travaillant pas ( les revenus de ma taverne à Sarlat me permettent d'acheter pain et maïs sur les Marché.
Si vous passez par Sarlat ma taverne c'est "Le Paradis des Anges" que la compagne gère en mon absence.
Comme vous me le demandez, voici mon voyage:
Jeudi 9 février Guéret.
Vendredi 10 février en pleine campagne entre Bourganeuf et Limoges.(je vous écris d'ici à la lanterne)
Samedi 11 février Rochechouart
Dimanche 12 février Enfin…… en PA à Angoulême.

Et le 14 février pour la St Valentin je retrouve ma compagne à Sarlat.

Avec tout mon respect.

Gerbeau


Il est t'y pas mignon le Gerbeau ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Ven 10 Fév - 12:37

Fayot va lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 11 Fév - 7:07

Tiens un remords ?????


Citation :
Félicitations,

Vous avez été ajouté au groupe "Conseillers municipaux de Sarlat" sur "Château de Périgueux" .
Cette action a été accomplie par le modérateur du groupe ou l'administrateur du site, contactez-les pour de plus amples informations.

cette nuit à 2h du mat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cannelle
Amis


Messages : 144
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 11 Fév - 8:02

Bonjour

Ca se passe bien au buffet ..... j't'ai toujours dit " tu as des réserves.... c'est pas demain qu'tu vas te noyer ... Laughing

Que s'est-il donc passer pour qu'on t'ai remis conseiller municipal !!

Un courrier ce matin dans ma boîte aux lettres :


Citation :
: Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais
Date d'envoi : 11/02/2012 - 07:20:43
Titre : Demande
Bien le Bonjour Dame Prunelle !

Auriez vous des Points d'état en Finances pour la Mairie de Sarlat ?

J'en recherche 20 de préférence, pour un salaire de 32écus.

Tenez moi au Courant.


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté
Mairesse de Sarlat.


voilà ce que j'ai répondu

Citation :
Bonjour Dame la Mairesse

En réponse à votre courrier j'ai le regret de vous dire que je ne possède, aujourd'hui, que 10 PE en finances.
Si vous ne trouvez pas les 20 points que vous recherchez et que l'urgence est là , sachez que je reste à votre disposition jusqu'à 20 heures pour vous offrir mes 10 points au prix de 20 écus voir même moins si c'est possible pour vous techniquement.

Respectueuses salutations

Prunelle

J'avais bien vu hier au château qu'elle voulait des PE finances mais je ne voulais pas me placer devant Lubna

sinon RAS

Bonne journée - à plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 11 Fév - 8:24

lol! J'ai les clés... lol! J'ai les clés lol!


MAIS CHUTTTTTTT

Citation :
Bien le Bonjour Dame Prunelle !

Auriez vous des Points d'état en Finances pour la Mairie de Sarlat ?

J'en recherche 20 de préférence, pour un salaire de 32écus.

Tenez moi au Courant.


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté
Mairesse de Sarlat.






Même courrier envoyé à:

Seigneur Velden !
Baronne Zoyah !
Duc Renlie !
Dame Lubna !




Ce matin entre 7h 10 et 7h 25

PS de derniere minute:

Je viens de m'apercevoir d'une chose en pissant dans les latrines sur Rochechouart.

Ils ne sont que 44 résidants actifs du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerbeau
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: lieu de communication   Sam 11 Fév - 17:19

Des Infos sur le Comté du Limousin
Asarine a écrit:
Citation :
Au bon peuple du Limousin et de la Marche,

A tous ceux qui liront ou se feront lire,
Salut et paix.
~ Suite à l’accession au pouvoir du nouveau conseil comtal, l’ancien conseil sous la gouvernance du Prince Arnaut de Malemort, a rédigé un bilan de son mandat.

Monseigneur Titca, en sa qualité de Bailly du Comté du Limousin et de la Marche à rédigé :
Citation :
Gestions des Animaux, le Comté a acheté au cours du Mandat : Vaches : 360, Moutons :336, Cochons :582. Pour des ventes de : Vaches: 340 soit 15 300 écus , Moutons 309 soit 10 815 écus, Cochons : 558 soit 13 950 écus. Soit un total des ventes de 40'065 écus, sans prendre en compte les frais de naissances, variant selon le prix des céréales du Comté ou du maïs et blé dixit royal.


Revenue des mines, la mine d'or a rapporté des gains d'une valeurs de 17'128.10 écus, pour une perte en entretiens de 10'855.30, ce qui nous ramène à un bénéfice de 6'272.80 écus. Il est à noté que la mine de Pierre au nord-ouest de Limoge, reprise en cours de mandat était dans un état Dangereux (Rendement : 1.52 kg fer/travailleur ), ce qui à demandée un cout d'entretiens et d'amélioration (Rendement : 2.1 qx pierre/travailleur ) soit total de 320 quintaux de Pierre et 216 kilos de fer au Comté du Limousin et de la Marche. Celui-ci possédant un stock de Pierre et de Fer équivalant à la considérable perte d'écus des entretiens miniers.


Les dons, le Comté à recu des dons en écus ayant débuté le 14 Décembre 1459, nous avons de cette date ci au 28 Décembre 1459 des dons d'une valeurs de 1'162 écus et des dons en denrées comportant : dix sacs de blé, vintgs Légumes, trente-six miches de pain.


La gestions des hauts fonctionnaires, bien que ce domaine ne soit pas le plus exposé à la population nous avons eu la chance d'avoir le renfort des troupes armées stationés en Limousin, aussi les bureaux n'ont point souffert du manque de Point institutionel et financés, les Hauts Fonctionnaires Limousins recoivent donc tout nos remerciement pour leurs présences et leurs disponibilités à nos côtés durant ce mandat, grâce à eux aucuns des bureaux n'a souffert de fermeture avant des heures raisonables de la journée et aucun maire ne s'est vu devoir payer des frais de corruptions plus élevés que d'habitude.

Les taxes, difficillements acceptées par la polutation, sont pourtant le point fort de ce mandat, car à elles seules elles rapportent du 18 Novembre 1459 date de leurs mise en place au 28 Décembre 1459 un total de : 15'362.48 écus.


Nous tentions à précisez que nos Mandats en tant que Bailli et Commisaire aux Mines ont été partagé suite à la révocation de Zeinar au Conseil du Limousin et de La Marche et la Démission d'Antonia de ce même conseil, aussi certaines informations ont été prise dans les parchemins laissé par ces deux collaborateurs, que nous remercions
.

Rédigé et scellé à Limoges, le Ier jour du mois de janvier 1460, publié et proclamé en tous lieux publics, à ce qu’aucun n’en prétende cause d’ignorance,






Citation :
Au bon peuple du Limousin et de la Marche,

A tous ceux qui liront ou se feront lire,
Salut et paix.


~ Suite aux dernières élections, Sa grandeur Seleina Romans, Dame de Varetz à été reconnue par la Reyne comme Comtesse du Limousin et de la Marche. Son conseil sera constitué comme suit :

Zeinar de Branceilles , Vice Comte et Commissaire au Commerce

Kiboki : Bailli

Latonia : Commissaire aux mines

Wolfloner de Gailimh , Seigneur de Reterre en Marche: Capitaine

Asarine d’Izoard, Dame de la Bastie-Roland : Connétable et Porte Parole

Lemardine : Prévôt des maréchaux

Valeryane Dehuit de Malemort : Juge

Icarasht D'ysengrin Louvelle : Procureur.


Son Altesse Royale Elisa de Malemort, sera chargée de réorganiser les archives de justice en plus de ses charges de Grande Chancelière et de partager ses expériences et compétences au sein du Conseil Comtal.

Son Altesse Royale Aldraien De Malemort-Carsenac, souffrante depuis quelques temps nous fera bénéficier de son esprit vif et de ses compétences dès qu’elle ira mieux.

Dhéa d’Ysengrin Saincte Merveille, Vicomtesse de Droux et de Lastours, Dame de Gizeux, en plus de nous faire profiter de sa grande sagesse, sera chargée de faire le lien entre le Collège Nobiliaire et le Conseil Comtal

Redigé et scellé à Limoges, le 5ème jour du mois de janvier 1460, publié et proclamé en tous lieux publics, à ce qu’aucun n’en prétende cause d’ignorance,


Pour le conseil,
Pour la comtesse.






*******************************

Puis le 18 janvier:
Asarine a écrit:
Citation :
Au bon peuple du Limousin et de la Marche,

Grandeur et prospérité.


Voilà une bonne quinzaine de jours que le nouveau conseil est au travail. Afin de respecter notre promesse de communication et surtout parce qu'il nous tient à coeur de vous tenir informés des avancées en matière économique de notre beau comté car vous êtes la colonne vertébrale qui permet à cette province de se reconstruire sur des bases solides, voici la seconde lettre d'information.

Au début du mandat, le Conseil Comtal a du se résigner a augmenter légèrement les impôts demandés aux mairies. Cette hausse d'impôts, nous avons pris le parti de vous l'expliquer dans un courrier adressé a chaque habitant du Limousin et de la Marche en début de mandat.

Vos réactions ont été merveilleuses, il n'y à qu'à voir la somme très conséquente de vos dons, que ce soient ceux de nos soldats ayant renoncés a leur solde non payées depuis 6 mois pour une somme s'élevant approximativement à plus de 3000 écus ou les vôtres, simples habitants ou nantis, qui s'élèvent à un total de 6171 écus pour cette seule quinzaine.
Dame Becassine ainsi que sieurs Pinpin, Aymeric et Tetenlair ont fait chacun des dons exceptionnels qui méritent aussi d'être ici signalés.
Nous tenions donc à vous remercier tous pour votre générosité qui aura permis à notre beau Comté de pouvoir se redresser en grande partie.

Le redoublement des efforts dans le payement des impôts comtaux et dettes par les mairies a joué une part non négligeable dans le redressement de cette dette.

En effet, la trésorerie est ainsi passée depuis le début de l'année de - 19 593,06 écus ( au dimanche 1 Janvier 1460) à - 4 646,03 écus (au dimanche 15 Janvier 1460). Vendredi dernier, le déficit a même été entièrement comblé et nous avons alors basculé vers une trésorerie positive. L'heure est proche où cette trésorerie positive sera pérenne.

Pour le moment, il n'y a pas de souci pour l'approvisionnement des bêtes pour vos élevages, le comté étant repassé en positif une partie de la semaine, nous commençons enfin à faire naitre celles-ci avec du blé et du maïs provincial.
Cultivateurs, produisez, aidez vos maires, ils sont le relais entre le CAC et vous.

L'appel lancé au érudits par le Bailli, Dame Kiboki à été lui aussi entendu, permettant ainsi le bon fonctionnement des institutions, mais il ne faut en aucun cas relâcher les efforts. Qu'ils en soient remerciés.

L'université a réouvert ses portes, permettant aux futurs érudits de reprendre leurs études.

Durant cette quinzaine, nous avons également réalisé quelques économies de fonctionnement, notamment en utilisant des denrées et non des écus pour la préparation des repas comtaux obligatoires, économisant ainsi la somme de 484 écus sur cette période.

Notre prestige est actuellement à 0.98, peu de frais sont engagés, chaque écu compte.

Depuis le début du mandat comtal, soit depuis deux semaines, la progression financière/des stocks s'est considérablement accrue.

En parallèle, les stocks de marchandises se sont renforcés et ont augmenté de façon conséquente.
Malgré quelques difficultés éprouvées pour établir des accords commerciaux, plusieurs quintaux de pierres/kilos de fer ont été vendus. Nous avons bon espoir de vendre une partie de notre pierre. Si des nantis désirent construire leur hotel particulier, qu'ils contactent notre CAC, il leur fera un prix sur la pierre.

Concernant les impayés qui ont creusé la dette des villes, des lettres de relance ont été et sont en cours d'envoi aux personnes ayant des difficultés à régler leurs impôts, un remboursement des pénalités de retard est mis en place car, la plupart du temps, ce sont pour des raisons de retraites spirituelles que ces citoyens deviennent des contrevenants.

Continuons avec une information de taille et non des moindres...

La bonne fréquentation des mines, notamment celle de la mine d'or avec l'arrivée d'une escouade comtale permettant de faire "salle comble", a également joué un rôle primordial dans l'apport de liquidités/matières premières. Il est nécessaire de continuer à les remplir chaque jour, d'elles dépendent les matières premières pour l'entretien des mines ainsi que la création de monnaie, qui peinait à être supérieure aux montant des salaires versés. C'est chose faite désormais, les efforts doivent perdurer pour le bien de tous. Merci à nos mineurs émérites qui par leur travail acharné permettent que cela soit.


Reste la sécurité, des liens solides s'étant tissés entre COLM et prévoté, tout est fait pour mettre en oeuvre une défense digne de ce nom. Nous mettrons un point d'honneur à régler les soldes restant dûes afin que plus jamais nos soldats méritants ne défendent pour rien, sauf s'il le font de leur plein gré. Nous remercions aussi ces défenseurs bénévoles qui chaque jour permettent aux mairies d'économiser l'argent de la milice afin d'achalander les marchés comme il se doit, mais aussi ceux qui vendent leurs productions à moindre coût ainsi que ceux qui font des dons chaque jours à leur ville afin de permettre leur bonne santé financière.

Nous ne le dirons jamais assez, nous sommes tous les maillons (forts) d'une chaîne. Faisons qu'elle ne se brise pas.

Maintenons ce cap et poursuivons les efforts en ce sens.
L'ingéniosité et la mobilisation dont vous faites tous preuve sont admirables.
Vous servir est un immense honneur.

Respectueusement,

Le conseil comtal.






*******************

le 2 février

Asarine a écrit:
Citation :
Aux ressortissants étrangers,

Salut et paix,


La trève instaurée entre les différentes parties belligérantes permet une ouverture partielle des frontières aux conditions ci dessous énumérées :

- Tout ressortissant étranger aura devoir de se présenter aux instances judiciaires afin de décliner nom, identité, appartenance territoriale, ainsi qu'un itinéraire précis des lieux qu'il traversera et la durée prévue de son séjour.


- Tout ressortissant étranger ne pourra sous aucun prétexte répondre aux embauches en mairie, ni même exploiter les productions locales.
Il devra de fait rendre service à la province du Limousin et Marche en maniant la pioche dans les mines ou carrières limousines, ce, afin de montrer sa bonne foi, mais aussi en remerciement de l'hospitalité qui lui est offerte. Nos douaniers émérites se voient autorisés à adapter cette obligation en fonction de certains cas particuliers (personnes brigandées par exemple).

- Seuls les étrangers transitant par la ville de Rochechouart se verront exemptés de cette obligation. Ils devront pour leur part aller cueillir les fruits du verger, et les revendre au prix de 7.50 écus hors taxe l'unité à la mairie de Rochechouart pour le compte de la province.

- Il va de soi que tout ressortissant étranger vagabond qui tenterait de biaiser ces directives en s'installant dans une ville limousine pourrait se voir traduit devant la justice limousine. Les personnes possédant uniquement un appartement en Limousin et Marche entrent dans le cadre de cette édit.

C'est à ces conditions rigoureuses que le ressortissant étranger pourra traverser les terres limousines en toute quiétude. Tout ressortissant étranger ne se pliant pas de bonne grâce à ces règles énoncées pourra se voir mis en procès de facto selon le bon vouloir des instances judiciaires qui pourront aller jusqu'à prononcer un bannissement en règle.

De même tout ressortissant étranger (ou non) dont le comportement pourrait paraître suspect, voire dangereux pour la sécurité du Limousin se verra traduit en justice de façon préventive et obligé de quitter les terres limousine dans les 48 heures sous peine de se voir infliger une peine exemplaire.



Redigé et scellé à Limoges, le 1er jour du mois de février 1460, publié et proclamé en tous lieux publics, à ce qu’aucun n’en prétende cause d’ignorance.


Pour le Limousin et Marche,
Pour le conseil.






**********************

Et enfin ce 11 février:


Asarine a écrit:
Citation :
Au bon peuple du Limousin et de la Marche,

A tous ceux qui liront ou se feront lire,
Salut et paix.
Le conseil Comtal vous propose le premier bilan mensuel de son mandat, sous le règne de Sa Grandeur Seleina Romans, Comtesse du Limousin et de la Marche

Bilan mensuel du pôle économique :
De notre Commissaire aux Mines :
Fréquentation générale : Nous sommes passés d'une moyenne de 131 mineurs par jour en première quinzaine à une moyenne de 116 mineurs pour la seconde (voir figure 1). Les scores les plus faibles ayant été enregistrés cette semaine.
La baisse la plus préoccupante actuellement est celle de la mine de fer (Bourganeuf-Guéret). Difficile toutefois de dégager des conclusions fermes, les courbes étant des plus chaotiques (voir figure 2.)

Pertes/gains en fer et pierre : Gros soucis au niveau des deux mines.
Pour le fer nous sommes passé d'une moyenne de 10.38 kg de fer par jour en première quinzaine (145.4 kg en tout) à 8.5 kg en seconde (119.08 en tout). Un léger sursaut s'est produit ces derniers jours mais la situation reste alarmante (voir figure 3.)

Pour la pierre, en première quinzaine, nous avions pu récupérer 109.42 quintaux en tout, soit une moyenne de 7.81 qx par jour. Cette quinzaine a vu la situation s'aggraver : 17.2 qx de pierre en tout (!!) soit 1.22 qx par jour. La carrière parait toutefois attirer plus de monde ces derniers jours, merci Limoges (voir figure 4). Bien que cela semblerait correspondre à la mise en place de la chasse aux trésor, celle-ci n'a pas eu l'effet escompté.

Or : Le point positif, car oui, il y en a un, est celui de la mine d'or qui, sans pallier les carences des deux autres mines, nous rapporte chaque jour une moyenne de 262.8 écus.

Figure1


Figure2


Figure3


Figure4


De notre Commissaire au Commerce :
La progression économique, tant en terme de stocks de marchandises que d'écus, est en constante progression depuis plusieurs semaines. Le déficit est désormais derrière nous.

Avec les écus accumulés, nous avons ainsi pu régler une majeure partie des soldes impayées que nos soldats attendaient depuis fort longtemps. Nous remercions par ailleurs ces derniers puisque beaucoup d'entre eux ont fait don au Comté de cette solde. C'est un geste généreux mais nous les encourageons néanmoins à garder ces écus pour eux puisque le Comté s'en portera toujours mieux si sa richesse appartient à ses habitants et qu'elle ne somnole pas au fond des caisses.

Cette situation économique devenue plus confortable, nous sommes également revenus à un impôt comtal des plus classiques pour le mois de février.

Nous veillons à récolter un maximum de denrées pour pallier aux frais de bouche et économiser quotidiennement quelques écus. Ce retour à une trésorerie positive nous oblige tout de même à l'achat d'une grande quantité de céréales pour éviter toute pénurie d'animaux.
Grâce à l'efficacité et à la volonté des maires, le Comté tient le cap de ce côté là.

Côté commerce de matières premières, nous avons pu écouler un grand nombre de pierres et fers, tout en conservant ce qu'il fallait pour le maintien en l'état des mines.

Le prochain objectif, si les finances nous le permettent, est donc la constitution d'un stock assez conséquent en denrées, céréales mais également un investissement dans l'amélioration du prestige de notre belle contrée, renforçant ainsi l'efficacité de nos défenses.

Nous veillerons, soyez en sûrs, à investir au maximum les écus récoltés ci et là plutôt que de s'amuser à amasser un maximum d'écus/marchandises pour ne rien en faire.


Bilan mensuel du pôle sécurité et armée :

Grâce aux efforts constant du pôle économique, les soldes en retard de 1459 ont enfin pu être versées en totalité ou en partie à nos braves et patients soldats.

Dorénavant, la Prévôté et la COLM travailleront en adéquation en ce qui concerne la douane, grâce au Chef douanier, qui fera le lien entre les deux institutions.

Un poste d'Intendant au sein de la COLM a vu le jour, devant permettre à cette institution d'améliorer son fonctionnement, notamment en matière de fourniture d'armes et de nourriture aux soldats, sans pour autant supprimer l'obligation du Comté du Limousin et de la Marche de les prendre en charge.



Bilan mensuel du Pôle Justice :

De Nous, Aldraien Sybell de Malemort-Carsenac, Dame de Chamaret et de Cobrieux, Procureur et Vice-chancelière du Limousin & de la Marche sous le Règne de Sa Grandeur Seleina Romans,
A vous, bon Peuple de notre Comté,
Salut et connaissance de vérité.

    C’est en ma qualité de Procureur que je prends la plume ce jour afin d’établir un premier bilan après cette prise de contact avec ma nouvelle fonction. En effet, suite à des zones d’ombre et des irrégularités dans le travail de mon prédécesseur Icarasht d’Ysengrin-Louvelle, celui-ci a été suspendu de ses fonctions par notre Comtesse, et j’ai été nommée à sa place, portée par la confiance de Sa Grandeur Seleina Romans en mon sens de la Justice et en mes valeurs. J’espère ne pas la décevoir dans le travail mené jusqu’à présent et à venir.

    Dès ma nomination, je me suis donc immédiatement mise au travail. Un nettoyage complet de la salle des plaintes et de la salle judiciaire dans son ensemble a été entamé, et avance rapidement. Il est toujours plus agréable de travailler dans un bureau où les dossiers ne s’entassent pas inutilement, les ramasse-poussières ne nous sont guère utiles. Tous les dossiers placés sous le coup de la prescription ont été archivés dans un lieu approprié, et les dossiers encore en cours ont été examinés pour déterminer ce qu’il était possible de faire. Je me suis d’ailleurs chargée de faire parvenir des dossiers en attente au Périgord-Angoumois, notre allié, afin qu’il les prenne en charge, puisque nous étant lié par un traité de Coopération Judiciaire.

    Notre Juge Valeryane Dehuit de Malemort et moi-même avons également pris contact afin de faire un point sur les derniers procès en cours pour pouvoir accorder nos façons de travailler dans les plus brefs délais. Nous comptons sur une communication accrue entre nous deux pour que les affaires soient traitées de la manière la plus efficace possible, nous réfléchissons à ce propos à une nouvelle manière de traiter les dossiers en cours. Rigueur et objectivité seront les maîtres mots de ces quelques semaines de mandat restantes.

    J’ai également pris contact avec notre Prévôt, afin d’établir un dialogue -essentiel à mon sens- entre la Prévôté et la Procure qui sont intimement liées. Il est essentiel que nous accordions là aussi nos méthodes pour que la Justice soit la plus réactive possible. Je remercie à ce propos ces deux dernières pour leur efficacité et leur promptitude à répondre à ma demande de dialogue, de même que je remercie notre Comtesse pour les conseils qu’elle m’a donné.
    Les prochains jours seront consacrées à l’avancement du projet pris en main par notre merveilleuse sœur, son Altesse Royale Elisa de Lahaye-Malemort, à savoir le classement et le référencement des procès menés dans notre beau Comté afin d’accroître encore l’efficacité de notre Justice.

Pour le Comté, pour la Couronne,
Fait à Limoges, le premier jour de Février de l’an mil quatre cent soixante, sous le Règne de notre Très Majestueuse Reyne Nebisa de Malemort.

Aldraien Sybell de Malemort-Carsenac




pour le conseil



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lieu de communication   

Revenir en haut Aller en bas
 
lieu de communication
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche lieu dit
» Agir sur son lieu de travail
» 24v qu lieu de 12v
» [Lieu] LA BERGERIE - Mode, Design, Art à Marseille !!!
» Présentation et recherche d'un lieu en Aveyron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carnet de voyage :: Envoies de pigeons-
Sauter vers: